Comité de coordination

JF-BoisvertJean-François Boisvert

Spécialiste en gestion de l’information, auteur et militant environnemental, Jean-François oeuvre depuis plusieurs années au sein du Réseau québécois pour la simplicité volontaire et, plus récemment, pour Action Climat Montréal. Fondateur de la Coalition Objectif 22, il croit en l’importance de lutter pour un monde plus sain, une société plus juste et une économie plus soutenable.

 

matthew-chapmanMatthew Chapman

Originaire de l’Ontario, Matthew est devenu en 2008 amoureux sans réserve de Montréal. Son expérience en beaux arts, éducation et affaires internationales ont façonné sa compréhension des défis et opportunités auxquels notre société et notre civilisation font face. Il est très impatient de voir Montréal rejoindre l’Alliance des villes carboneutres et commencer une transition significative vers un avenir plus sain et plus durable.

 

joey-el-khouryJoseph El Khoury

Entrepreneur social, chargé de cours et chercheur en études des transitions pour le développement durable.

Co-fondateur de l’entreprise sociale Jardins sans frontières, il participe à des projets communautaire et d’agriculture à Montréal et à l’international, tout en entreprenant un doctorat en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal. Son projet de recherche porte sur l’émergence des mouvements de transition au Québec et leurs contributions aux discours et aux actions pour la transition vers une économie carbone-neutre.

Il est chargé de cours en «Responsabilité sociale des entreprises “Innovation sociale” et “Stratégies pour le développement durable» à HEC Montréal et McGill. Il collabore avec un certain nombre de professeurs, étudiants et praticiens sur diverses études et initiatives de transition.

 

anthony-garoufalis-augerAnthony Garoufalis-Auger

Anthony Garoufalis-Auger est étudiant en science politique et affaires publiques à l’université Concordia. Celle-ci lui a remis en 2013 le prix de « Champion en développement durable ». Plus récemment, il a reçu la « Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse » pour sa contribution à bâtir une coalition provinciale d’étudiants s’opposant au développement d’oléoducs.  Il complète présentement ses études et participe à l’effort pour limiter à 1,5 °C le réchauffement planétaire, principalement par la mise en oeuvre aux différents paliers gouvernementaux de budgets carbone basés sur la science.

 

shaen-johnstonShaen Johnston

Bachelière ès sciences en écologie de l’université McGill, Shaen a milité, dans les années soixante, au sein de la SVP (Société pour vaincre la pollution). Son diplôme en enseignement des sciences du langage au niveau secondaire l’a menée à œuvrer principalement au primaire où elle a pu stimuler la curiosité, l’amour pour la nature et la participation citoyenne en matière d’environnement. Elle a aussi encouragé l’approche d’apprentissage par projets en organisant des foires scientifiques, en suivant les méthodes de la science intégrée (fondée en Alabama) en s’impliquant dans le volet panaméricain de River Watch (elle y a animé des ateliers de physique, de chimie et d’indicateurs biologiques de la santé aquatique) et collaborant avec LST (L’éducation au service de la terre) pour leur forum d’échange entre pairs et pour leur programme visant à transformer les cours d’école en salles de classe scientifiques. À Pointe-St-Charles, elle s’est familiarisée avec les valeurs du communautarisme (activités de mobilisation pour la santé, économie, environnement et justice sociale) avec les cliniques communautaires du conseil d’administration de l’Éco-quartier. Impliquée dans la consultation publique sur l’agriculture urbaine de 2012, Shaen a écrit des mémoires en défaveur d’un plan particulier d’urbanisme et a organisé trois consultations dans Pointe-St-Charles afin de réduire la consommation des énergies fossiles.

 

Morgane-LassauxMorgane Lassaux

Œuvrer pour une véritable transition énergétique vers des sociétés sobres en carbone réclame notre contribution à tous, notre intelligence à tous. Au-delà de ce constat, un véritable changement de paradigme s’impose : l’avènement d’une société collaborative fondée sur des principes de gouvernance horizontale, de responsabilité collective, de leadership partagé, de créativité, d’innovation ouverte, de transparence et de partage de la valeur. Accélérateur d’idées et de projets dédiés à l’émergence d’une société carboneutre, la Coalition Climat Montréal s’inscrit dans ce mouvement sans précédent auquel Morgane entend apporter sa contribution.
Évoluant en contexte international depuis 2009, elle souhaite mettre au service de la Coalition Climat Montréal son expérience et ses connaissances en matière de politiques publiques internationales, de recherche, de gestion de projets internationaux et de communication sur les enjeux climatiques, énergétiques et environnementaux. In fine, sa participation à la Coalition Climat reflète tout simplement son engagement : contribuer au développement de solutions concrètes locales dans une perspective globale et de politiques publiques ambitieuses et intégratrices en matière environnementale, énergétique et climatique pour une transition réussie vers des sociétés circulaires, sobres en carbone… et collaboratives !

 

amal-melkiAmal Melki

Amal détient une maîtrise en santé environnementale et santé de travail, un baccalauréat en urbanisme et une formation en géographie. Son intérêt est d’aider à amener la transition vers un développement plus durable, plus écologique et carboneutre. Elle a travaillé à titre de bénévole dans différentes organisations telles que : Héritage Montréal, Conseil du bâtiment durable, Équiterre et Ordre des urbanistes du Québec. Ces expériences lui ont appris que le mot clé de la réussite est l’amour.

 

monica_potockiMonika Potocki

Monika, une montréalaise d’origine polonaise et récente diplômée de l’Université McGill en Stratégie et Développement Durable, a travaillé dans le développement d’entreprises au Canada et en Allemagne. Sa passion pour l’environnement durable, l’entreprise sociale et son dynamisme à mobiliser les gens a amené Monika à se lancer dans la planification d’événements. Elle a organisé des conférences orientées sur le développement durable dans l’écosphère des startups et de l’environnement durable à Montréal, dont la 1ère édition de Startup Weekend Montréal Ville durable au Canada et le Desautels Business Conference on Sustainability 2015. En Allemagne, elle s’est occupée de coordonner l’Espace pour Entrepreneurs du Grameen Creative Lab, fondé par le détenteur du Prix Nobel de la Paix, le professeur Yunus, lors du 7ème Sommet du Social Business Mondial parmi d’autres projets.

 

Dimitrios-RoussopoulosDimitrios Roussopoulos

Dimitrios Roussopoulos est un activiste politique, écologiste, auteur, éditeur, organisateur communautaire et conférencier. Il a étudié la philosophie, la politique et l’économie à différentes universités montréalaises ainsi qu’à Londres. En 1987, il a cofondé la coopérative Milton-Parc, la plus grande du genre en Amérique du Nord, et il demeure un acteur toujours présent dans la vie démocratique de Montréal en tant que vice-président de l’Institut de politiques alternatives de Montréal (IPAM).