Conseil d’administration

matthew-chapmanMatthew Chapman, président

Originaire de l’Ontario, Matthew Chapman est devenu en 2008 amoureux sans réserve de Montréal. Son expérience en beaux arts, éducation et affaires internationales ont façonné sa compréhension des défis et opportunités auxquels notre société et notre civilisation font face. Il est très impatient de voir Montréal rejoindre l’Alliance des villes carboneutres et commencer une transition significative vers un avenir plus sain et plus durable.

 

 

emmanuelle_tavernierEmmanuelle Tavernier, vice-présidente

Emmanuelle Tavernier possède une Maitrise en Finance et sept ans d’expérience en gestion de portefeuille, Marché Public. Elle a toujours été touchée par l’environnement, mais c’est en 2015 qu’elle a repris ses études en Audit Carbone et en Finance Carbone, puis s’est engagée à la COP 21 de Paris. Elle a participé à des sujets de recherches sur les risques financiers climatiques et notamment la bulle carbone. Aujourd’hui, Emmanuelle aide les PME afin de trouver des solutions innovantes pour diminuer leurs émissions de GES, par  la mise en place des mécanismes de l’économie circulaire. Convaincue que le respect de l’environnement est une urgence qui nécessite le déploiement de synergies humaines et financières, Emmanuelle s’investit dans la Coalition Climat Montréal afin que Montréal devienne carboneutre et soit un exemple pour de nombreuses villes de ce monde.

 

amal-melkiAmal Melki, trésorière

Amal Melki détient un baccalauréat en urbanisme, ainsi qu’une maitrise en santé environnementale et en santé au travail de l’Université de Montréal.  Convaincue que les règlements en place ne sont plus adaptés à la réalité climatique actuelle et qu’un changement s’impose à tous les niveaux : local, national et international, elle a choisi de travailler à titre de bénévole dans différents organismes, dont Équiterre, Héritage Montréal, le Conseil du Bâtiment durable et la Coalition Climat Montréal, afin de soutenir la transition écologique et énergétique qui s’amorce. Amal tient à oeuvrer pour futur plus rassurant grâce à une meilleure adaptation aux changements climatiques.

 

JF-BoisvertJean-François Boisvert, secrétaire

Spécialiste en gestion de l’information, auteur et militant écologiste, Jean-François Boisvert oeuvre depuis plusieurs années au sein du Réseau québécois pour la simplicité volontaire, dont il est le coordonnateur, et d’Action Climat Montréal. Fondateur de la Coalition Objectif 22, il croit en l’importance de lutter pour un monde plus sain, une société plus juste et une économie plus soutenable.

 

 

Mathieu Corriveau

 

cym_gomeryCymery Gomery

Cym Gomery est une ardente défenseur des droits des animaux et de l’environnement, Elle est végane et elle milite aussi pour la justice sociale. Elle est active entre autres avec des groupes Montréalais comme le Leap, 350.org, la Coalition Verte et le Mouvement démocratie nouvelle. Elle est webmestre pour les Unitariennes Canadiennes pour la justice sociale (CUSJ). Elle s’est jointe au conseil d’administration de la Coalition Climat Montréal en espérant contribuer à l’effort commun de faire de Montréal une ville carboneutre.

 

 

monika-firlMonika Firl

Monika Firl est titulaire d’une maîtrise en journalisme ainsi que d’une licence en relations internationales et en allemand. Pendant plus de 25 ans, elle a travaillé en étroite collaboration avec des organisations de petits agriculteurs biologiques : de 1991 à 2000 en Amérique centrale et au Mexique, facilitant l’apprentissage entre agriculteurs, et depuis son déménagement à Montréal en 2000, à titre de directrice des relations avec les producteurs et maintenant directrice du développement durable pour CoopCoffees, où elle dirige l’initiative Carbone, Climat et Café. Ce travail cumulatif a alimenté son vif intérêt pour les sols vivants et le rôle symbiotique des sols sains, la séquestration du carbone et le combat contre le changement climatique. Monika est une championne des solutions intégrées basées sur la nature et elle croit fermement au pouvoir des mouvements populaires informés et engagés afin de réaliser les transitions d’énergie propre et d’un mode de vie vert et responsable – deux pas nécessaires pour l’avenir de la planète.

 

Luc Parent

Luc Parent a étudié à l’université de Sherbrooke en science de l’activité physique, puis a suivi une formations en agriculture bio-dynamique au Emerson College en Angleterre. Il a ensuite vécu dans des écovillages en Europe (Danemark, Norvège et Allemagne). Revenu au Canada en 2004, il s’implique depuis socialement, notamment en siégeant sur plusieurs conseils d’administration, dont celui de la Coalition Climat Montréal.

 

Derek_PaulDerek Paul

Physicien à la retraite, Derek Paul est aussi l’auteur de nombreux ouvrages sur des sujets variés. Détenteur d’un baccalauréat de Cambrige University, en Angleterre, et d’un doctorat de Queens University, il a enseigné et poursuivi des recherches en physique atomique pendant une décennie, au Collège militaire royal du Canada. Il a ensuite été professeur à l’Université de Toronto de 1964 à 1995. En 1976, il devient participant aux « Pugwash Conferences on Science and World Affairs », dont le point focal est porté sur ce qui traite de la paix. L’invasion soviétique de l’Afghanistan en décembre 1979 et l’acuité particulière des tensions durant la Guerre Froide à cette époque ont eu un impact important sur ses activités personnelles. Il est amené, entre autres, à devenir co-fondateur de l’organisme « Science for Peace » (1981 –  ) et à effectuer plusieurs visites en Union soviétique ainsi qu’une autre en Allemagne de l’est, dont le but principal est toujours d’entretenir des pourparlers qui portent sur la paix. En 2005, il est le co-fondateur du « Global Issues Project » dont le comité organise des tables rondes internationales visant les sujets « critiques » : l’état de la forêt globale, l’énergie et le changement du climat, l’eau douce, la nourriture et la population globale, une économie non-croissante, le « biochar » et la paix extra-atmosphérique. L’urgence à amener un nouveau système économique pour nous permettre de nous attaquer au changement du climat l’a motivé à écrire le livre A Leap to an Ecological Economy. Il est membre de deux sociétés de physique ainsi que de la Société internationale pour une économie écologique.